Assurance habitation

Comment obtenir le passage d’un expert pour son assurance habitation ?

Les cotisations auprès des compagnies d’assurances pour la garantie habitation ne prennent leur sens que lorsque le bien est dans une situation de sinistre. Là encore, pour recevoir les indemnisations, il faut nécessairement qu’un expert passe inspecter le logement endommagé et bien sûr, cela ne se fait pas sur un coup de pouce. Voici quelques précisions qui devraient vous aider dans cette démarche.

S’assurer que le sinistre soit prévu par le contrat d’assurance

Avant même de signaler le sinistre à votre assureur, prenez le temps de consulter le contrat d’assurance. Ce faisant, vous saurez si les dommages sont ou non couverts. En principe, c’est votre assureur lui-même qui décide du passage d’un expert assurance habitation et les conditions prises en compte dans ce cas varient toujours selon l’ampleur des dégâts. Les sinistres qui sont le plus souvent pris en compte sont entre autres :

  • l’incendie ;
  • les dommages structurels au bâtiment ;
  • le vol,
  • etc.

Il est nécessaire que le sinistre qui s’est produit soit bien prévu par le contrat. Autrement, votre demande ne saurait aboutir et donc, vous ne toucherez aucun dédommagement.

Signaler les dégâts effectifs à l’assureur

Si vous êtes certain que les dommages qu’a subis votre habitation sont bel et bien prévus par le contrat d’assurance, il est impératif que vous en informiez l’assureur. Dans les cas normaux, seul celui-ci peut déléguer un expert pour inspecter les lieux, relever les dégâts, confirmer les faits et évaluer la valeur de l’indemnisation.

Pour ce faire, vous devez adresser un courrier à la compagnie d’assurances, selon les modalités préétablies. La lettre doit être envoyée sous cinq jours à compter du moment où vous prenez connaissance des dégâts. En cas de vol, ce délai passe à deux jours. Votre assureur examinera à son tour le courrier et jugera s’il est nécessaire ou non qu’un expert fasse le déplacement vers votre domicile.

Par ailleurs, lorsque l’affaire est portée au tribunal, c’est le juge dans ce cas qui est habilité à demander un travail d’expertise. Il s’agit là d’une expertise judiciaire et celle-ci est d’une importance capitale en cas de conflit entre assureur et assuré ou pour reconstituer les faits d’une affaire particulière.

Accepter le rendez-vous pour le passage de l’expert

Lorsque votre compagnie juge assez graves les dommages sur l’habitation pour faire intervenir un expert, celle-ci vous en tiendra au courant. C’est l’assureur qui décidera du jour et de l’heure du passage de l’inspecteur. Tâchez donc d’être présent selon le programme qui vous sera communiqué. En attendant le jour de l’expertise, évitez surtout de modifier le cadre à inspecter. Celui-ci doit être intact depuis la survenue du sinistre.

En toute logique et comme vous le savez déjà, l’expert est là pour passer en revue les dégâts. Il va également se charger de vérifier si, de facto, ceux-ci sont inscrits dans la liste des sinistres pouvant être traités par votre assureur, conformément au contrat.

Votre présence est de ce fait nécessaire, car il vous sera demandé des documents (souvent en cas de vol) prouvant l’existence et la valeur d’un objet particulier. Notez que vous pouvez demander une contreexpertise lorsque les conclusions tirées par le professionnel envoyé par l’assureur ne vous conviennent pas. Dans ce cas, les frais seront à votre charge personnelle.

Vous en voulez plus ?
Assurance habitation

Assurance Habitation : que faut-il choisir quand on est étudiant ?

Sommaire:Choisir une assurance adaptée à son type de logementLes garanties obligatoires d’une…
Assurance habitation

Comment rédiger une lettre de résiliation d'assurance habitation ? Modèle de lettre type

Sommaire:Comment résilier mon assurance habitation ?Modèle de lettre type de résiliation…
Assurance habitation

Qui peut souscrire à une assurance garantie loyers impayés (GLI) ?

Sommaire:Qu’est-ce que l’assurance Garantie des Loyers Impayés (ou GLI) ?Les conditions…