Assurance habitation

Quel assureur propose une assurance habitation pour locataire en meublé ?

Vous envisagez de louer un appartement meublé ? Il vous faut à cet effet souscrire à une assurance habitation meublée. Les conditions pour souscrire à ce type de couverture sont légèrement différentes des contrats d’assurance classiques. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il faut savoir pour s’assurer comme locataire.

Le caractère « obligatoire » de l’assurance habitation meublée pour le locataire

C’est en mars 2014, à travers la mise en vigueur de la loi dite « Alur » que la souscription à une assurance habitation locataire meublé est devenue obligatoire. Cette loi stipule que tout locataire doit souscrire une assurance habitation pour couvrir le logement qu’il habite, elle s’applique donc aussi aux locations meublées.

En effet, en cas d’incendie, d’inondation ou encore d’explosion, le locataire est responsable des dommages causés à l’habitation où il loue. Avant cette loi, aucune obligation ne pousse les locataires des habitations aménagées à consentir pour une assurance logement.

Opter pour quelle assurance habitation meublée pour le locataire

Si vous êtes locataire d’une habitation locative meublée, vous devez souscrire au moins à une police d’assurance qui inclut une assurance à la responsabilité civile et risque locatif. Cependant, un contrat d’assurance habitation tout risque peut vous offrir une plus grande protection.

Le contrat d’assurance habitation tout risque permet en effet de protéger le bien patrimonial de toute la famille. Il s’agit d’un contrat à plusieurs garanties qui couvre des risques tels que

  • l’incendie,
  • l’inondation,
  • les dommages faits à autrui (le voisin).

D’autres risques tels que le vol, la responsabilité civile et les dommages dus à l’électricité sont également à noter.

Les avantages d’une assurance multirisque pour le locataire

Ainsi, les locataires de logements meublés doivent signer un contrat d’assurance habitation tout risque. Par conséquent, les dommages dus au feu, à l’explosion et à l’implosion seront couverts. La compagnie d’assurances couvrira également les dommages causés par la foudre, la neige carbonique, l’eau lors de l’extinction des flammes… Cependant, si l’incendie est causé par votre manque d’entretien en revanche, l’assurance peut ne pas vouloir vous rembourser.

Quant à la garantie « dégât des eaux », elle couvre tous les dommages pouvant survenir dans votre logement. Il comprend également les situations qui peuvent être affectées par les voisins. Le contrat d’assurance tout risque couvre les frais de réparation lorsqu’il y a de fuites ou de ruptures, mais il couvre également les frais de réparation lorsqu’il y a de déversements et d’infiltrations d’eaux. Toutefois, le contrat tout risque ne vous permettra pas de vous faire rembourser le coût d’installation d’un nouvel équipement à moins qu’il n’ait été gelé.

Les risques encourus en cas de non-souscription à l’assurance habitation

Si vous n’êtes pas assuré, vous ne serez pas couvert pour les pertes subies. Aussi, si vous causez des dommages à autrui, vous pourriez être personnellement tenu responsable des préjudices qui en découlent. De plus, sans assurance, le bailleur peut ne pas vouloir signer le contrat de bail. Il peut résilier le contrat sans aucune autre forme de procès, souscrire à une assurance en votre nom, limiter le contrat d’assurance à la responsabilité locative. Enfin, il peut recevoir une indemnisation de votre part.

Vous en voulez plus ?
Assurance habitation

Assurance Habitation : que faut-il choisir quand on est étudiant ?

Sommaire:Choisir une assurance adaptée à son type de logementLes garanties obligatoires d’une…
Assurance habitation

Comment rédiger une lettre de résiliation d'assurance habitation ? Modèle de lettre type

Sommaire:Comment résilier mon assurance habitation ?Modèle de lettre type de résiliation…
Assurance habitation

Qui peut souscrire à une assurance garantie loyers impayés (GLI) ?

Sommaire:Qu’est-ce que l’assurance Garantie des Loyers Impayés (ou GLI) ?Les conditions…